Courage les Dyonisiens !

Un très beau message rédigé par Shakila, habitante de Saint – Denis

Bon, sinon, juste au cas où, après toutes ces images d’assaut et de tarés qui se planquent…
un jour normal, à Saint-Denis, il y a pas mal de gens merveilleux, une basilique gothique qui toise gentiment les gens en terrasse, des gens qui viennent de partout et même parfois des royalistes, des HLM, des pavillons, des immeubles tout vieux ou tout neufs, et puis des fouilles archéologiques, un musée d’art et d’histoire génial et une université avec une bibliothèque d’enfer, des festivals de cinéma et de musique, la place du Caquet où on ne se le laisse pas rabattre (le caquet), un stade où la France est devenue championne du monde, des gamins partout dans la ville le mercredi, des brocanteurs qui déballent tout le jeudi, les filles de la Légion d’Honneur qui rentrent chez elles le vendredi, et tout le monde qui débarque le week-end, une ligne 13 qui teste la patience des voyageurs, des bus et un tram bondés qui testent leur talent de contorsionnistes, un marché et une rue de la Rép’ bouillonnants interdits aux agoraphobes, des fêtes pour tout et même pour les tulipes, une piscine en forme de baleine et une cité dédiée aux cosmonautes, et puis des lieux où on grandit, le TGP où on voit ses premières pièces, l’Ecran où on voit ses premiers films en salle, la place du 8 mai où on mange ses premiers grecs, les médiathèques où on lit ses premiers livres, etc.

Bon, un jour normal, à Saint-Denis, il y a aussi pas mal de problèmes, mais il y a toujours pas mal de vie.