Laissez-nous construire des logements sociaux !

Manifestation le 7 avril devant l’hôtel de Région

Après la décision du conseil régional d’Ile-de-France de ne plus attribuer d’aide à la construction aux villes ayant plus de 30% de logements sociaux, un appel aux maires et aux associations pour les droits au logement est lancé à l’initiative de Patrice Leclerc, Maire de Gennevilliers et Marc Hourson Président de l’OPH de Gennevilliers.

Patrice Leclerc   Marc Hourson


Cher-es collègues,
Cher-es ami-es,

Alors qu’il y a plus de 500 000 demandeurs de logement en Ile-de-France et que plus de 70% de la population de notre région est éligible au logement social de par ses revenus, la majorité de droite LR/UDI vient de décider de ne plus attribuer d’aide à la construction de logements sociaux aux villes ayant plus de 30% de logements sociaux.

Par cette décision faisant de la surenchère au politique du gouvernement Valls qui s’attaque déjà au logement social en mettant la barre à 50%, la région Ile-de-France va aggraver le problème du logement en Ile-de-France et en Métropole. Plutôt que d’essayer d’imposer ou d’aider à la construction de logements sociaux dans toutes les villes, elle veut faire baisser le nombre de logements, privilégiant ainsi la spéculation immobilière, la hausse des loyers dans le privé, l’entre-soi sociologique dans quelques villes égoïstes.

Cette décision interdit à des villes de continuer à répondre aux besoins des populations, notamment les jeunes décohabitants. Par exemple, à Gennevilliers, il faut construire un minimum de 150 logements sociaux par an uniquement pour répondre à la demande des jeunes décohabitants de la ville.

L’expérience est là : c’est sur la base de telles conceptions qu’en 20 ans, le nombre de logements sociaux dans les Hauts-de-Seine a reculé, le peu de ville de droite qui sont au-dessus des 25% de la loi SRU prennent cela comme un plafond et non un plancher ! Il y a pourtant des terrains puisqu’ils construisent des logements de standing.

La situation est catastrophique et elle va continuer de s’aggraver sur le droit au logement. Le logement social, habitation à loyer modérée, doit redevenir le logement pour toutes et tous les salariés (au travail ou hors travail), l’outil du droit au logement.

Aussi, nous vous proposons d’organiser et de participer à un rassemblement des associations et des villes qui refusent cette attaque contre le droit au logement, contre le logement social dans notre région.
Le rassemblement pourrait avoir lieu le jeudi 7 avril à 18h, jour d’une séance publique du Conseil régional. Nous pourrions avoir une réunion de préparation de cette manifestation pour définir ensemble les mots d’ordre et organisation le mardi 15 mars à 19h30, 18e étage de la mairie de Gennevilliers. Nous pourrions aussi décider d’une conférence de presse commune pour annoncer l’initiative.

En vous remerciant de votre attention,

Soyez assurés, Madame, Monsieur, de l’expression de nos sentiments les meilleurs,

Patrice Leclerc, Maire de Gennevilliers
Marc Hourson, Président de l’OPH de Gennevilliers

Source Médiapart