En mémoire de Bernard Birsinger

2006-08-28-birsingerIl y a 10 ans, le maire de Bobigny et dirigeant du PCF – Parti Communiste Français, Bernard Birsinger décédait foudroyé par une crise cardiaque lors d’un débat sur le logement.
Nous étions à Bunus, un petit village au cœur du pays Basque, où se tient depuis plusieurs années les « Entretiens Inxauseta » sur le logement. Une initiative de l’association Supastera où se rencontrent les acteurs syndicaux, économiques et intellectuels investi sur le sujet.

En 2006, j’accompagnais Bernard à cette rencontre. Cet endroit d’habitude si bucolique et convivial a été, en un instant, frappé par l’effroi d’une mort subite, et la foule présente le témoin attéré… Des moments à jamais gravés dans la mémoire.

Aujourd’hui, j’interviendrai à Bunus pour exposer les propositions du PCF sur le logement dans la perspective des élections présidentielles et législatives de 2017  (voir programme http://www.entretiensinxauseta.fr/9.html).

Continuer le combat, contester le libéralisme – pourtant présenté comme une évidence derrière laquelle il faudrait se ranger alors qu’il a échoué sur toute la ligne-, bousculer le consensus avec nos propositions qui placent l’humain au dessus de toutes les considérations, évoquer Barcelone, Londres, Madrid où les luttes sur le logement ont initié les changements politiques lors des récentes élections…
Je pense que c’est ce que Bernard aurait souhaité; continuer le combat pour le droit au logement auquel il a tant donné.