Jean-Pierre Chevènement disqualifié pour être nommé à la tête de la Fondation pour l’Islam de France

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Je suis extrêmement choqué par les propos tenus ce matin sur France Inter par Jean-Pierre Chevènement.

JPchevènement

Au moment où il est plus important que jamais de rassembler la communauté nationale autour des valeurs de la République, de la tolérance et du dialogue pour faire prévaloir le vivre ensemble, il emboite le pas à ceux qui ne cessent de diviser et de jeter de l’huile sur le feu en stigmatisant à plusieurs reprises Saint-Denis et ses habitants.

Que veut-il bien vouloir dire lorsque celui-ci affirme qu’ « à Saint-Denis, il y a 135 nationalités mais il y a en a une qui a disparue » ?

La nationalité pour Jean-Pierre Chevènement se définit-elle par la couleur de peau ? Je rappelle que 75% des habitants de Saint-Denis sont de nationalité française ! Ils sont à l’image de la France populaire et métissée d’aujourd’hui.

A l’écouter, on a le triste sentiment que la République dont il se réclame n’aime plus ses quartiers populaires et sa classe ouvrière.

S’agissant du principe d’égalité de tous, les habitants de Saint-Denis sont maltraités par une République de plus en plus absente. Oui à Saint-Denis, comme dans les autres villes de Seine-Saint-Denis, il y a tous les jours une rupture d’égalité républicaine concernant les missions régaliennes de l’Etat concernant l’Education, la Sécurité et la Justice à cause de la faiblesse des moyens qui sont octroyés.

On ne peut pas applaudir la délégation Française au JO et quelques jours après stigmatiser la France métissée dans des amalgames douteux

Les valeurs républicaines (Liberté, Égalité, Fraternité) ne retrouveront de sens qu’en assumant la réalité d’une République métissée qui doit tendre de manière tangible vers l’égalité des droits et la justice sociale. Ce n’est aussi qu’à cette condition que nous parviendrons à faire reculer l’obscurantisme.

J’espère que ce dérapage relève d’un propos mal contrôlé d’un vieux monsieur plutôt que d’une pensée élaborée. Je n’ose imaginer que pour Jean-Pierre Chevènement la nationalité Française soit synonyme de race blanche.

En tout état de cause, il est disqualifié pour être nommé à la tête de la Fondation pour l’Islam de France.